RugVista
CarpetVista
CarpetVista Collectible
Tout sur les tapis

TOUT SUR LES TAPIS BOUTIQUE

mattor Svenskacarpets Englishteppiche Deutschtapis Françaisalfombras Español

tappeti Italianodywany polskitapijt nederlandscarpet japan
À PROPOS DES TAPIS
Introduction
Histoire
Styles et origines
Catégories
Fabrication
Tapis noués machine
L’achat de votre tapis
Entretien du tapis
Lexique
Liens
CHERCHER DANS L’ENCYCLOPÉDIE

Pour l'exactitude de son contenu,
"tout sur les tapis" s'est vu décerner :

britannica_iguide_blue.gif
 

Tapis noués machine

Les tapis noués machine sont d’un excellent rapport qualité/prix.

Les tapis noués machine sont d'un excellent rapport qualité/prix.
Les tapis, tels que ceux que nous présentons aujourd'hui, ont accompagné les gens pendant des siècles, et dès le départ, ils étaient produits pour un usage personnel, pour apporter chaleur et protection dans les tentes des nomades. La technique de nouage et de tissage s'est développée au cours du temps, et les motifs sont devenus de plus en plus complexes. Mais cette production ne concernait que des pièces uniques, pour un usage privé.
 
Au 19ème siècle, avec l'industrialisation, les métiers à tisser ont été progressivement automatisées. Ceci a permis le démarrage d'une production industrielle de tapis et en Angleterre, des tapis noués à la machine ont été produits à grande échelle, notamment à Axminster et à Wilton qui ont également donné leur essor à ces célèbres types de tapis. Au fil du temps, les techniques de fabrication sont devenues de plus en plus sophistiquées et, aujourd'hui, la grande majorité des tapis sur le marché sont des tapis noués machine.
 
Ceux-ci sont de grande qualité et il faut souvent un il averti pour distinguer entre un tapis noué à la main et un tapis machine. La grande différence serait que les tapis machine ne posséderaient pas l'âme que l'on retrouve dans l'uvre d'art qu'est un tapis noué à la main.
 
Technique de fabrication
Les procédés de fabrication sont très différents entre les tapis machine et les tapis noués à la main.

Les procédés de fabrication sont très différents entre les tapis machine et les tapis noués à la main.
Les tapis noués machines sont réalisés en amenant de la laine de milliers de bobines, dans un grand métier à tisser mécanique, qui tisse rapidement le tapis conformément à un motif déterminé. Dans la phase de fabrication elle-même, qui est réalisée sur de grandes largeurs, il est possible de produire simultanément différents motifs et tailles, ce qui représente des pertes minimes en matériau lorsque la machine fonctionne à plein rendement. Les couleurs utilisables pour un tapis, sont généralement limitées à 8 à 10 couleurs, combinées et juxtaposées afin d'obtenir un effet colorimétrique plus large. Lorsque le tissage des tapis est terminé, ils sont découpés selon les motifs et les tailles et une bordure est posée pour une plus grande durabilité. Un certain nombre de tapis sont ensuite agrémentés de franges; celles-ci sont cousues sur les petits côtés, à la différence des tapis noués à la main, pour lesquels la frange fait partie de la trame du tapis.
 
La fabrication d'un tapis noué à la machine prend plus ou moins une heure, selon la taille, à la différence d'un tapis noué à la main, qui s'étale sur plusieurs mois, voire plusieurs années, ce qui explique essentiellement pourquoi les tapis machine sont beaucoup moins chers.
 
Des milliers de fils sont nécessaires lors de la fabrication, afin de former le motif du tapis.
Des milliers de fils sont nécessaires lors de la fabrication, afin de former le motif du tapis.
Tapis en largeur...

Tapis en largeur...

Les machines sont énormes.

Les machines sont énormes.

Des quantités de fils.

Des quantités de fils.

Un choix énorme
Il existe aujourd'hui une offre immense de tapis machine, en termes de modèles comme de qualité. Les tapis modernes proposent un large choix de couleurs, tandis que les tapis orientaux présentent des motifs très variés. Avec la mécanisation de la fabrication, il est également possible de produire de petites séries pour des marchés plus restreints.
 
L'offre en termes de taille est importante, et il est généralement facile de trouver le tapis souhaité dans la taille voulue. La rentabilisation de la fabrication permet de réduire les prix des tapis noués à la machine, et de changer plus souvent de tapis.
 
Matières
Les matières courantes dans les tapis machine sont la laine, la viscose et la chenille.

Les matières courantes dans les tapis machine sont la laine, la viscose et la chenille.
Aujourd'hui, les tapis machine sont produit dans des matières et combinaisons de matières très diverses. Il existe des tapis machine dans des matières naturelles, tels que la laine et le coton, mais également souvent en fibres synthétiques. Ce domaine est en constante évolution, et l'on a commencé à utiliser pour les tapis des matières sur lesquelles les taches n'ont pratiquement pas de prise; mais ils restent encore onéreux. Toutes les matières ont leurs caractéristiques propres - mais également leurs inconvénients.
 
LA VISCOSE 
La viscose est une fibre synthétique qui rappelle la soie; elle est produite à partir de matières naturelles, telles que le coton ou la cellulose. Cette matière est très souple et tient donc une place importante parmi les soies synthétiques. Ses caractéristiques font qu'elle est fréquemment utilisée lors de la fabrication de tapis, afin de rehausser les détails et donner au tapis une belle brillance. Parfois, certains tapis en viscose débourrent, en raison de l'utilisation de matières premières de basse qualité pour la fabrication des fibres. Le tapis comporte des fibres plus courtes, qui se détachent lors de l'utilisation et remontent à la surface. Toutefois, ce souci peut être résolu en lavant les tapis après leur fabrication, ce qui réduit leur tendance à débourrer mais surtout, rehausse le lustre du tapis.
 
LA LAINE 
La laine est généralement associée à la fourrure du mouton, mais elle peut également provenir d'autres animaux. Une fois tondue, la laine est filée, puis teinte. Cette matière est très commune pour les tapis: elle est peu salissante et plus la teneur en suint est élevée, plus la laine est souple et brillante. La laine utilisée pour les tapis machine est partiellement renforcée par une âme en fibre plastique, afin d'augmenter sa résistance à l'usure, mais également pour ne pas casser pendant la fabrication.
 
LA LAINE SYNTHÉTIQUE (POLYPROPYLENE)  
Le polypropylène (ou polypropène) est une fibre synthétique non nocive pour l'environnement, obtenue par un processus chimique. Il s'agit de l'une des matières thermoplastiques les plus communes sur le marché, et la Direction danoise de l'environnement considère qu'il s'agit du type de plastique le moins polluant pour l'environnement. Cette matière est très résistante à la fatigue, et supporte la chaleur, mais elle est sensible au froid. Les tapis réalisés en laine synthétique sont très abordables et adaptés aux personnes allergiques, par exemple, aux matières naturelles. Cette matière ne débourre pas; elle est facile à nettoyer et est souvent utilisée pour la fabrication de tapis noués machine, en raison même de ses caractéristiques.
 
LE COTON 
Le coton est une fibre textile provenant de plans de cotonniers cultivés. Cette matière a une bonne résistance à l'usure, se nettoie facilement et est souvent utilisée pour la fabrication de vêtements et autres articles textiles. Le coton est beaucoup plus robuste que le jute, par exemple, qui est utilisé pour un certain nombre de tapis et peut s'user à l'usage.
 
LA CHENILLE 
Le fil chenille est obtenu à partir de différentes matières - coton, soie artificielle ou acrylique - en enroulant le fil autour d'un plus gros brin. Le fil devient alors épais, souple et donne un effet de relief intéressant grâce aux fibres torsadées. Dans les tapis machine, ces fils sont souvent utilisés avec de la viscose, qui rehausse les motifs.
 
LE JUTE 
Les jute est une plante subtropicale qui pousse notamment en Inde, en Chine et en Thaïlande. La tige sert à fabriquer de la toile. Les fibres de jute sont souvent courtes, ce qui les rend difficiles à filer; on y ajoute donc une huile d'ensimage. Il est relativement bon marché à produire, et est utilisé pour un certain nombre de trames de tapis machine, ce qui les rend un peu plus rigides que le coton.