RugVista
CarpetVista
CarpetVista Collectible
Tout sur les tapis

TOUT SUR LES TAPIS BOUTIQUE

mattor Svenskacarpets Englishteppiche Deutschtapis Françaisalfombras Español

tappeti Italianodywany polskitapijt nederlandscarpet japan
À PROPOS DES TAPIS
Introduction
Histoire
Styles et origines
Catégories
Fabrication
Tapis noués machine
L’achat de votre tapis
Entretien du tapis
Lexique
   • A-C
   • D-F
   • G-I
   • J-L
   - M-O
   • P-R
   • S-T
   • U-Z
Liens
CHERCHER DANS L’ENCYCLOPÉDIE

Pour l'exactitude de son contenu,
"tout sur les tapis" s'est vu décerner :

britannica_iguide_blue.gif
 

A-C | D-F | G-I | J-L | M-O | P-R | S-T | U-Z

Lexique du tapis : M-O

Mahal (tapis Mahal) : fabriqués dans la partie ouest du centre de l'Iran, dans la région de Saroukh. Ces tapis sont réalisés dans un certain nombre de motifs différents, mais ils portent souvent un médaillon placé en leur centre et un cadre bien défini, des éléments à travers lesquels on peut reconnaître une nette inspiration des forces coloniales britanniques au cours du XIXe siècle. Les tapis Mahal sont très résistants.
 
Mahalat : autre nom des tapis Mahal.
 
Malayer (tapis Malayer) : tapis noués main originaires de la ville de Malayer, en Iran. De facture magnifique, ils sont noués au nœud turc principalement, mais le nœud persan se rencontre également. Leur décor est souvent composé de motifs floraux stylisés ou de médaillons aux formes géométriques.
 
Mamelouk (tapis Mamelouk ou Mameluk, Mamluk) : un type de tapis noués main originaires d'Égypte. Fabriqués au Caire sous la dynastie mamelouke, de 1250 à 1517. Ils sont de grande taille et portent des motifs géométriques dans des tons vifs de bleu, rouge et de vert.
 
Marby (Le tapis de Marby) : tapis anatolien noué à la main datant du XVe siècle trouvé dans l'église du village de Marby, situé dans la province du Jämtland, en Suède. Depuis 1925, il est conservé au Statens Historiska Museet de Stockholm, le musée des antiquités nationales. Le tapis de Marby est entièrement fabriqué en laine avec des fils de trame en coton rouge et brun. Il affiche de fortes ressemblances avec le tapis de Berlin. Il fut autrefois coupé en deux, mais aujourd'hui, le tapis a retrouvé son intégrité.
 
Marocains (tapis marocains) : voir tapis nord-africains.
 
Mashad (tapis Mashad ou Meshed) : tapis noués main originaires de la ville de Mashad dans le nord-est de l'Iran.
 
Maslaghan (tapis Maslaghan) : tapis noués main originaires du district d'Irak-Adjemi, en Iran.
 
Mekri (tapis Mekri) : tapis anatoliens noués à la main. Ils sont fabriqués à Mekri, au sud-est de Melas, en Turquie.
 
Melas (tapis Melas) : tapis noués main originaires de la ville de Melas (aujourd'hui Milas) dans le sud-ouest de Turkiet. Il s'agit le plus souvent de petits tapis qui sont tissés sur une chaîne en laine et avec un double fil de trame en laine ou en coton. Ils sont habituellement ornés d'un mihrab et de larges bordures, et les couleurs utilisées sont le plus souvent le rouge brique et le jaune brun.
 
Meriban (tapis Meriban) : tapis noués main originaires du village de Meriban, au sud de Hériz, en Iran.
 
Meshed (tapis Meshed) : autre nom des tapis Mashad.
 
Meskin (tapis Meskin ou Meshkin) : tapis noués main originaires de la ville de Meskinshar, dans le nord-ouest de l'Iran, près de la frontière du Caucase. Ce sont des tapis de passage aux motifs géométriques fortement influencés par le Caucase, souvent dans les rouges violacés. Les tapis Meskin anciens ont une chaîne en laine, les plus récents en coton.
 

Métier à tisser : dispositif permettant de tisser à la main. Un métier à tisser peut être très simple, sans montants. Sur un tel métier, la chaîne est tendue entre deux points d'ancrage, un à l'avant, l'autre à l'arrière. La forme la plus simple, et probablement la plus ancienne, du métier à tisser est le tissage horizontal à même le sol pour les étoffes.
 
Meyghan (tapis Meyghan) : tapis noués main de qualité solide originaires du district d'Irak-Adjemi, en Iran.
 
Mianeh (tapis Mianeh) : tapis noués main originaires d'une région située au sud de Tabriz, en Iran.
 
Mihrab : niche à prière dont la partie pointue est dirigée vers la Mecque lorsque le Musulman effectue sa prière.
 
Mikrach (tapis Mikrach ou Mikhra) : tapis noués main originaires du Caucase, voir : Daghestan (tapis Daghestan).
 
Mir-e butha (ou Mir-e buteh) : le motif le plus répandu sur les tapis d'Orient avec le motif hérati.
 
Mir (tapis Mir) : tapis dont le décor est dominé par de petits mir-e butha. Ces tapis sont fabriqués principalement dans les districts de Saraband et de Sarough, dans l'ouest de l'Iran. Aujourd'hui, des tapis Mir de fabrication récente en provenance d'Inde dans des tons atténués sont aussi très répandus.
 
Mirzapur : district de l'Inde où la fabrication de tapis est importante.
 
Mithi (tapis Mithi) : tapis noués main originaires de la ville de Mithi, au Pakistan.
 
Mochtaschem : autre nom des tapis Mohtashem.
 
Moghol (tapis Moghol) : autre nom des tapis Mogul.
 
Mogul (tapis Mogul, ou Moghol ou Mughal) : ces tapis à points noués ont été fabriqués en Inde aux XVIe et XVIIe siècles par des tisserands que l'on avait fait venir de Perse, à l'initiative des Grands Moghols. Ils sont aujourd'hui des objets de collection rares et soutiennent bien la comparaison avec les tapis persans de la même époque.
 

Mohair (de l'arabe mukhayyar : « celle qui est choisie, la plus belle ») : étoffe tirée de la toison ou laine de la chèvre angora. Ses fibres sont plus longues, plus brillantes et plus résistantes que celles de la laine de mouton, mais légèrement moins élastiques. Elle est également très légère et très chaude. On l'utilise pour la fabrication de tapis fins.
 
Photo de gauche : une chèvre angora pleine d'appétit. 
Mohtashem (ou Mochtaschem) : c'était à l'origine le nom d'un célèbre tisserand de tapis du XIXe siècle qui était établi à Keshan, en Iran. Aujourd'hui, on utilise ce terme comme désignation de qualité pour les tapis Keshan et il sous-entend que les tapis en question ont une laine de grande qualité.
 
Monastir (tapis Monastir ou Munastir) : tapis noués main originaires de la ville de Monastir (aujourd'hui Bitola), en Macédoine. Fabriqués aux XVIIIe et XIXe siècles, ces tapis, qui sont le plus souvent des tapis de prière, dépassent rarement 1,5 m de longueur. Leur fil filé à la main, leurs belles couleurs naturelles ainsi que leurs authentiques motifs anciens en ont fait des objets de collection.
 
Morchekar (tapis Morchekar) : tapis noués main originaires de la région située au nord d'Ispahan, en Iran. 
 
Mossoul (tapis Mossoul ou Mosul) : appellation erronée des tapis Hamadan qui provient du fait que ces tapis étaient autrefois exportés vers l'Occident via la ville de Mossoul, en Irak.
 
Moud (tapis Moud ou Mud) : tapis noués main originaires de la ville de Moud, en Iran. Un type de tapis Khorassan.
 
Mudjur (tapis Mudjur) : tapis anatoliens noués à la main. Ils proviennent des environs de la ville de Kir-Sher, en Turquie.
 
Mughal (tapis Mughal) : autre nom des tapis Mogul.
 
Mughan (tapis Mughan) : tapis noués main originaires de la province du Karabagh, en Azerbaïdjan.
 
Multan (tapis Multan) : noués à la main dans la ville de Multan, au sud-ouest de Lahore, au Pakistan.
 
Munastir (tapis Munastir) : autre nom des tapis Monastir.
 
Muskabad (tapis Muskabad) : autre nom des tapis Mahal.
 
Nahavand (tapis Nahavand) : tapis noués main originaires de la province de Hamadan, en Iran. Leurs motifs rappellent ceux des tapis Malayer.
 
Naïn (tapis Naïn) : tapis exclusifs fabriqués dans la ville de Naïn, à l'est d'Ispahan en Iran.
 
Najafabad : tapis noués main originaires d'Iran. Ils rappellent les tapis Isfahan et Keshan et ils sont de très grande qualité. Ces tapis sont réputés comme étant très résistants et ils portent souvent un motif à médaillons dans les tons de rouge, vert, kaki et bleu.
 
Ningxia (tapis Ningxia, ou Ninghsia) : tapis noués main originaires de la région de Ningxia, dans le nord de la Chine. Ils portent souvent des nuances jaunes et des motifs traditionnels chinois. Ils sont noués au nœud persan sur une chaîne en coton et leur velours est en laine de grande qualité. Les tapis appelés tapis de piliers (ou couvertures de piliers) proviennent pour la plupart de Ningxia.
 
Niris (tapis Niris) : tapis noués main originaires d'une région située au nord de Shiraz, en Iran.
 

Nomades (tapis nomades) : tapis à points noués qui sont fabriqués à la main par les nomades principalement de Turquie, d'Iran et du Turkménistan.
 
 
À gauche : une tente de nomades en Iran. 
Nœuds de tapis : les tapis noués à la main le sont principalement au moyen de deux sortes de nœuds : soit au nœud persan (appelé aussi nœud asymétrique ou encore nœud senneh), soit au nœud turc (dit nœud symétrique ou nœud ghiordes).
 
Nord-africains (tapis nord-africains) : tapis noués main originaires du Maroc, de Tunisie et d'Égypte.
 
Nushki (tapis Nushki) : tapis noués main originaires de la ville de Nushki, au sud de Quetta, au Pakistan.
 
Ogurdschali (tapis Ogurdschali) : tapis noués main qui rappellent les tapis Tchodor.
 
Orient (tapis d'Orient) : tapis à points noués fabriqués à la main dans diverses régions entre les Balkans et la Chine. Pour réaliser un tapis noué main, on effectue des rangées de nœuds de différentes couleurs sur une chaîne tendue, en insérant des fils de trame entre les rangées de nœuds de sorte à former un motif. On utilise principalement deux sortes de nœuds : symétrique et asymétrique. La chaîne peut être simple, oblique ou double.
 
Ouchak (tapis Ouchak) : autre nom des tapis Usak. 
 
Oushak (tapis Oushak) : tapis noués main originaires de la ville d'Oushak en Turquie.