RugVista
CarpetVista
CarpetVista Collectible
Tout sur les tapis

TOUT SUR LES TAPIS BOUTIQUE

mattor Svenskacarpets Englishteppiche Deutschtapis Françaisalfombras Español

tappeti Italianodywany polskitapijt nederlandscarpet japan
À PROPOS DES TAPIS
Introduction
Histoire
Styles et origines
Catégories
Fabrication
Tapis noués machine
L’achat de votre tapis
Entretien du tapis
Lexique
   • A-C
   • D-F
   • G-I
   - J-L
   • M-O
   • P-R
   • S-T
   • U-Z
Liens
CHERCHER DANS L’ENCYCLOPÉDIE

Pour l'exactitude de son contenu,
"tout sur les tapis" s'est vu décerner :

britannica_iguide_blue.gif
 

A-C | D-F | G-I | J-L | M-O | P-R | S-T | U-Z

Lexique du tapis : J-L

Jaipur (tapis Jaipur) : tapis noués main qui sont fabriqués dans la région de Jaïpur, en Inde.
 
Jardin (motif jardin ou Kheshti, aussi appelé design mosaïque ou à panneaux) : motif que l'on rencontre fréquemment, entre autres, sur les tapis Bakhtiar, il est composé de motifs de fleurs et d'arbres stylisés dans des carrés (on trouve aussi des ovales). Les toutes premières apparitions de ce motif remontent au XVIe siècle, en Perse.
 
Jerevan (tapis Jerevan, ou Yérévan, Érévan, Érivan) : tapis noués main originaires de la ville d'Érévan, en Arménie. Les tapis Jerevan anciens sont recherchés et ils sont souvent aussi appelés tapis Érivan ou Érévan. Ceux de fabrication récente ont des motifs empruntés à toute la région du Caucase.
 
Jomut (tapis Jomut) : autre nom des tapis Yomut.
 
Joraghan (tapis Joraghan) : tapis noués main en laine solide originaires de la province de Hamadan, en Iran.
 
Joshagan (tapis Joshagan ou Djosheghan) : tapis noués main originaires de la ville de Joshagan, dans le centre de l'Iran. Sur ces tapis, ce sont les médaillons en forme de losange qui sont les plus répandus, mais on trouve également les motifs mina khani, gül-i-Henna et en saule pleureur. Le fond est bleu, beige ou rouge et les tapis Joshagan de fabrication récente sont considérés comme étant de bonne qualité artisanale.
 
Jozan (tapis Jozan ou Josan) : fabriqués dans le village de Jozan, en Iran. Ces tapis sont de grande qualité et s'inspirent des tapis Sarough, du début du XXe siècle. Le type de décor est plus doux avec des motifs de vase ou des médaillons élégamment dessinés, avec ou sans motifs d'angles. Ces tapis sont aussi appelés Jozan Sarough ou Malayer Sarough, et leur qualité est comparable à celles des Sarough et des Malayer.
 

Jufti (nœud jufti) : nœud utilisé dans la fabrication des tapis qui consiste à faire le nœud (turc ou persan) autour de quatre fils de chaîne au lieu de deux. De ce fait, il faut moins de temps pour achever le tapis, mais sa surface est bien moins résistante à l'usure en contrepartie.
 
Jute (Corchorus): plante herbacée de la famille des Tiliacées dont il existe une quarantaine de variétés. La fibre de jute était autrefois utilisée comme matière première des fils de chaîne sur les tapis indiens, mais cette fibre ne procure pas davantage de durabilité, car elle est rigide et cassante.
 
Kaba-Karaman (tapis Kaba-Karaman) : fabriqués par les nomades dans la ville de Karaman, qui se trouve dans la province de Konya en Turquie. Tapis au nouage grossier qui portent souvent des motifs caucasiens.
 
Kabistan : un nom plus joli utilisé dans le commerce pour désigner les tapis Shirvan d'une certaine taille (kellei).
 
Kaiseri (tapis Kaiseri) : autre nom des tapis Kayseri.
 
Karabach (tapis Karabach ou Karabagh) : tapis noués main originaires de l'extrême sud du Caucase. Ils portent souvent des motifs géométriques, mais aussi des motifs floraux stylisés d'inspiration iranienne où les roses et les fleurs dans le style français sont répandues. Ces tapis ont souvent une double rangée de nœuds entre les fils de trame. Le velours en rouge cochenille est courant.
 
Karachi (tapis Karachi) : tapis noués main originaires de la ville de Karachi et de ses environs, au Pakistan.
 
Karachop (tapis Karachop) : tapis du Caucause noués à la main, voir tapis Kazak.
 
Karadagh (tapis Karadagh) : tapis de passage noués à la main originaires de la région de Karadagh, près de la frontière avec le Caucase.
 
Karagheus (tapis Karagheus) : tapis noués main originaires de la province de Hamadan, en Iran. Ils sont souvent de qualité plus fine et portent des médaillons à dessins géométriques qui rappellent les tapis Feraghan.
 
Karaja (tapis Karaja) : autre nom des tapis Karadja.
 
Karaje (tapis Karaje) : autre nom des tapis Karadja.
 
Karadja (tapis Karadja, Karaja, Karaje) : tapis noués main originaires de la région située autour du village de Karadja dans le nord-ouest de l'Iran. Ces tapis ont un champ central richement orné comportant plusieurs médaillons géométriques où le rouge et le bleu sont les couleurs dominantes. Les tapis Karadja sont noués selon la technique hamadan, c'est-à-dire avec un fil de trame. Les formats les plus courants sont les petites tailles (jusqu'au dozar) et les tapis de passage.
 
Karatchop (tapis Karatchop ou Karachop) : tapis noués main originaires du village de Karatjop en Géorgie. Voir aussi : tapis Kazak.
 
Karistan (tapis Karistan) : un type de tapis noués main de Roumanie.
 
Kashan (tapis Kashan) : autre nom des tapis Keshan.
 
Kashgaï (tapis Kashgaï) : autre nom des tapis Ghashghaï.
 
Kashgar (tapis Kashgar) : tapis noués main originaires du Xinjiang (anciennement Turkestan oriental), dans l'ouest de la Chine.
 
Kashkooli (ou Gashgüli, Kashkoli) : une appellation donnée à ceux des tapis Gabbeh et Ghashghaï qui ont un velours plus ras et un nouage plus dense.
 
Kashmar (tapis Kashmar) : tapis noués main originaires de la région de Kashmar, dans l'est de l'Iran. Voir aussi : tapis Khorassan.
 
Kaxgar (tapis Kaxgar ou Kashgar) : tapis noués main originaires du Xinjiang (anciennement Turkestan oriental), dans l'ouest de la Chine.
 
Kayseri (tapis Kayseri) : tapis noués main originaires de la ville de Kayseri, en plein centre de la Turquie. Ils sont le plus souvent de petit format (y compris des tapis Saff). Le décor est souvent composé de motifs de niches à prières ou bien il s'agit d'un motif persan avec une échelle de couleurs atténuée et un fond de couleur beige. En plus des tapis en laine, on trouve aussi une importante production de tapis en soie de diverses qualités, et le coton mercerisé est également une matière couramment utilisée.
 
Kazak (tapis Kazak, ou Kazakh) : tapis noués main originaires de la région située au nord et à l'ouest du lac Sevan, dans la partie sud-ouest du Caucase. À l'origine, ces tapis ont été nommés ainsi du nom du village de Kazak (Azerbaïdjan), où ils étaient fabriqués jusqu'en 1925 environ. Ce sont les plus connus et les plus appréciés des tapis caucasiens. Ils se caractérisent, entre autres, par un velours long et par le fait qu'ils ont parfois jusqu'à huit fils de trame entre leurs rangées de nœuds. Ces tapis au nouage relativement espacé ont un velours en laine de qualité élevée ce qui leur procure une bonne solidité. La plupart sont à peu près de taille dozar (200 x 120 cm environ) et leur largeur est souvent remarquable par rapport à leur longueur. Les couleurs sont vives et les motifs de grande taille et originaux.
 
Kazakja : nom d'un tapis Kazak de petite taille.
 
Kelim : autre nom pour Kilim.
 

Kilim (ou aussi Kelim ; en turc : kilim, du persan gilim : « couverture tissée grossièrement ») : il s'agit de la variété de tapis d'Orient faits main au tissage lisse la plus connue. Kilim est aussi le nom de la technique de tissage elle-même, qui consiste à créer le motif avec les fils de trame, qui sont filés plus lâche que la chaîne et qui la recouvrent entièrement une fois qu'ils sont tassés les uns sur les autres. La technique, qui existe en plusieurs variantes, implique que la trame ne traverse pas toute la largeur du tapis, mais s'inverse lorsque l'on veut changer de couleur. Pour changer de couleur, on forme une ouverture verticale, une fente, qui ne doit pas être trop longue pour ne pas compromettre la solidité de l'ensemble et qui est souvent déplacée sur le côté pour cette même raison. C'est ce qui crée les motifs diagonaux caractéristiques en marches d'escalier. La plupart des tissages sont équilatéraux et les extrémités de leurs fils sont cachées. Les kilims d'Anatolie ont souvent des fils libres sur « l'envers » et ils sont généralement tissés en deux longueurs, du fait des métiers à tisser de petite taille (avec une continuité des motifs sur chaque partie pour pouvoir être ensuite cousues ensemble). Les motifs sont traditionnels et n'ont pas subi l'influence des impulsions de style européennes. Le tissage extensif de kilims est fréquent notamment dans les monts Taurus, en Turquie, dans le Caucase et dans le nord-ouest et le sud de l'Iran.
 
Kellegi : nom donné à un tapis posé en travers, l'un de ces tapis avec lesquels les familles iraniennes ornent souvent les pièces. Kellegi a donné son nom au terme kelley, qui désigne une taille de tapis.
 
Kelley ou kellei : terme qui désigne une taille pour les tapis noués main, dans laquelle la longueur est inhabituellement grande (300-400 cm) par rapport à la largeur (qui doit cependant être de 120 cm au minimum).
 
Kemere (tapis Kemere) : tapis noués main d'un genre plus solide, originaires du district d'Irak-Adjemi, en Iran.
 
Kenaréh : terme qui désigne une certaine taille pour les tapis d'Orient au format de tapis de passage ; leur largeur est au maximum de 120 cm.
 
Kerman-Afshar (tapis Kerman-Afshar) : tapis noués main originaires du sud-est de l'Iran.
 
Kerman (tapis Kerman ou Kirman) : tapis noués main originaires de la ville de Kerman, dans le sud-est de l'Iran.
 
Kerman-Lavar (tapis Kerman-Lavar ou Kerman-Raver) : tapis noués main originaires de la ville de Ravar, au nord de la ville de Kerman, dans le sud-est de l'Iran. On considère que c'est là que l'on fabrique les meilleurs tapis Kerman. De nos jours, le terme Ravar ou l'altération Laver (Lavar) sont utilisés comme une appellation commerciale et une marque de qualité, et parfois aussi pour les tapis Kerman qui sont comparativement de faible qualité.
 
Keshan (tapis Keshan ou Kashan) : tapis noués main originaires de la ville de Kashan et de ses environs, dans le centre de l'Iran.
 
Khal Mohammadi : tapis qui sont produits dans les villages et les ateliers en Afghanistan sous la direction de Khal Mohammad. Ils sont très résistants et, en termes de qualité, ils sont considérés comme les meilleurs tapis d'Afghanistan, grâce à une excellente utilisation des colorants naturels.
 
Khamse (tapis Khamse) : tapis noués main originaires de la région de Khamse, au nord de la ville de Hamadan, dans le nord-ouest de l'Iran. Voir aussi : tapis Hamadan.
 
Kheft : une sorte de marque de qualité sur un tapis Isfahan, consistant en des fils de chaîne de différentes couleurs.
 
Kheshti : autre nom du motif jardin.
 
Khila (tapis Khila) : tapis noués main originaires des environs de Bakou, en Azerbaïdjan.
 
Khorassan (tapis Khorassan ou Khorasan) : tapis noués main originaires de la province du Khorassan, dans le nord-est de l'Iran. Ces tapis au nouage serré ont une chaîne en coton et portent des décors typiquement persans, tels que médaillons, palmettes, arabesques, et motifs mir-e butha ou hérati. Ce qu'il y a de spécial sur ces tapis, c'est l'utilisation fréquente du rouge cochenille, et une laine aussi douce que souple pour le velours bien qu'elle soit de qualité élevée. Parmi les tapis Khorasan, qui sont fabriqués dans des tailles diverses, on compte entre autres les tapis Mashad, Dorukhsh, Birjand, Moud, Naïn et Kashmar.
 
Khorjin : petite sacoche en provenance d'Iran ou de Turquie.
 
Kiaba : terme qui désigne une certaine taille pour les tapis d'Orient. Taille : 170 x 270 cm environ ou plus long.
 
Kir-Sher (tapis Kir-Sher) : tapis noués main originaires de la ville de Kir-Sher en Turquie.
 
Kirman-Laver (tapis Kirman-Laver) : autre nom des tapis Kerman-Ravar.
 
Kirman (tapis Kirman) : autre nom des tapis Kerman.
 
Kizyl-Ajak (tapis Kizyl-Ajak) : tapis noués main originaires de la région comprise entre la ville de Kerki et le fleuve Amou Daria, au Turkménistan.
 
Klardasht (tapis Klardasht) : fabriqués dans le village de Klardasht dans le nord de l'Iran.
 
Koliai (tapis Koliai) : tapis noués main fabriqués par les semi-nomades kolyai (Kurdes) de la région située au nord de la ville de Songhor dans l'ouest de l'Iran.
 
Koltuk (tapis Koltuk) : autre nom des tapis Goltuk.
 
Kolyai (tapis Kolyai) : autre nom des tapis Koliai.
 
Komat (tapis Komat) : tapis noués main d'épaisseur moyenne originaires du district d'Irak-Adjemi, en Iran.
 
Konya (tapis Konya ou Konia) : tapis noués main originaires de Konya en Turquie. Les exemplaires plus anciens, du XIXe siècle et antérieurs, ont souvent des bordures sur les largeurs qui se différencient de celles des longueurs. Les tapis de fabrication plus récente sont réalisés entièrement en laine et dans des tailles jusqu'au dozar. Le décor, souvent au motif mihrab, est épuré et dans les tons chauds de rouge.
 
Kork (laine kork) : la qualité de laine la plus fine qui est prélevée sur la poitrine et les épaules de l'agneau.
 
Koy (tapis Koy) : tapis noués main originaires de la région d'Azerbaïdjan et qui rappellent les tapis Tabriz.
 
Kuba (tapis Kuba) : tapis noués main originaires de la région située autour de la ville de Kuba, dans l'est du Caucase. Ces tapis, qui étaient fabriqués avant 1925, ont une chaîne en laine et sont tissés avec des couleurs naturelles claires et des motifs géométriques. Ils portent souvent sur les largeurs une bordure décorativeutilisant la technique souma et des franges tressées avec art. Parmi les tapis Kuba, on trouve, entre autres, les tapis Karagashli, Konagend, Chi-chi, Perepedil, Zeichur (ou Seichur) et Zejva.
 
Kufi (bordure kufi) : autre nom des bordures chirvan.
 
Kula (tapis Kula ou Kulah) : tapis noués main originaires de la ville de Kula, dans l'ouest de la Turquie. On trouve fréquemment sur les tapis Kula, nouveaux comme anciens, une bordure principale spéciale composée de plusieurs bandes étroites portant des petits motifs floraux ainsi que des mihrabs.
 
Kum-Kapu (tapis Kum-Kapu ou Koum-Kapu) : tapis noués main originaires du quartier Kumkapi d'Istanbul, en Turquie. Ces tapis sont noués très serrés au motif persan et, le plus souvent, ils sont entièrement en soie avec des fils d'or et d'argent. Ils ont été fabriqués approximativement entre 1890 et 1910 par les émigrés arméniens de Kayseri, dans le centre de la Turquie (anciennement Césarée), et sont très rares aujourd'hui. On utilise aussi le terme Koum Kapu comme un dénominatif de qualité pour les tapis de soie anatoliens les plus fins de tous.
 
Kurdes (tapis kurdes) : tapis fabriqués pas les nomades, les semi-nomades et les sédentaires kurdes qui vivent pour la plupart dans l'ouest de l'Iran et le sud-est de la Turquie. Il existe également une plus petite enclave de Kurdes noueurs de tapis dans la région de Quchan, dans le nord-est de l'Iran. Les tapis kurdes fabriqués avant la Seconde Guerre mondiale ont le plus souvent une chaîne en laine, alors que celle des tapis produits après est généralement en coton. Le nombre de fils de trame compris entre les rangées de nœuds varie de 2 à 4 et les motifs sont fortement stylisés, souvent géométriques. Ces tapis se distinguent par des couleurs vives qui contrastent fortement les unes avec les autres. Parmi les tapis kurdes, on compte, entre autres, les Bakhtiar, Bidjar, Goltuk, Koliai et Senneh.
 
La (mot farsi qui signifie couche) : les tapis Naïn sont souvent accompagnés d'une dénomination complémentaire : 4La, 6La, ou 9La. On utilise cette dénomination pour déterminer le degré de qualité d'un tapis Naïn ; elle renvoie au nombre de couches de fils qui ont été utilisées dans chaque fil de trame pour le tissage. Plus ce chiffre est petit, plus le tapis est fin et a une densité de nouage élevée. Pour contrôler le nombre de couches utilisées, il suffit de compter le nombre de fils sur l'une des franges du tapis : si vous pouvez distinguer 6 fils, il s'agit d'un tapis 6La. En d'autres termes : plus la valeur « La » est basse, plus les tapis sont fins et chers, cf. les dénominations suivantes : 4La = qualité de luxe - 6La = qualité extra fine - 9La = bonne qualité. Aujourd'hui, il est extrêmement difficile de trouver des tapis Naïn 4La.
 
Lâdik (tapis Lâdik) : tapis noués main originaires du village de Lâdik en Turquie. Ces tapis, qui sont extrêmement rares, ont été fabriqués entre 1600 et 1880 environ et sont décorés de motifs mihrab et de tulipes stylisées. Les tapis fabriqués par la suite portent de nombreux motifs différents et ils sont de qualité variable.
 
Lahore (tapis Lahore) : tapis noués main originaires de la ville du même nom au Pakistan.
 

Laine : poils, toison, du mouton ou d'autres animaux. La laine la plus épaisse est utilisée pour la fabrication des tapis.
 
 
À gauche : c'est du mouton que l'on tire la meilleure laine.  
Laver-Kerman (tapis Laver-Kerman) : tapis noués main originaires du sud-est de l'Iran. Voir aussi : tapis Kerman-Ravar.
 
Leiha (tapis Leiha) : tapis noués main originaires de la ville de Leiha au Pakistan, près de la frontière avec l'Inde.
 
Les tapis mécaniques, une autre dénomination pour les tapis machine.
 
Lesghian (tapis Lesghian) : autre nom des tapis Lesghi.
 
Lesghi (tapis Lesghi ou Lesghian, Lezgi) : tapis noués main originaires du nord-ouest du Daghestan, dans le Caucase. Le motif le plus courant est une étoile à douze branches, appelée « Lesghi star ». Les tapis fabriqués après 1925 ressemblent beaucoup à ceux du Daghestan (tapis Daghestani).
 
Lezgi (tapis Lezgi) : autre nom des tapis Lesghi.
 
Lilihan (tapis Lilihan, ou Lilian) : tapis noués main originaires du village de Lilihan, dans la région d'Arak, dans l'ouest de l'Iran. Ces tapis ont généralement un champ central de couleur rouge avec des torsades de fleurs entourant un médaillon portant une croix stylisée. Par l'emploi d'un seul fil de trame et du nœud turc, il s'agit du point de vue purement technique, de tapis Hamadan.
 
Lin (Linum) : une plante de la famille des Linacées vivant dans les régions tempérées et subtropicales, particulièrement dans le bassin méditerranéen. A parfois été utilisé comme fil de chaîne et de trame sur les tapis d'Orient au nouage serré, lorsqu'une chaîne fine était nécessaire.
 
Lisières : un autre nom pour désigner les bordures des longueurs d'un tapis. Voir aussi : bordage. 
 
Lorestan (tapis Lorestan, ou Luristan, Loristan) : tapis nomades noués à la main fabriqués par les Lori (ou Luri), au sud-ouest d'Ispahan, en Iran. Les fils de chaîne de ces tapis sont en laine et en poils de chèvre, dans certains cas isolés, en coton. Le motif est géométrique, principalement dans les tons bleu foncé et rouge, et les bords des longueurs (shirazi) de ces tapis sont souvent bicolores.
 
Lori (tapis Lori, aussi appelés tapis Lorestan ou Luristan) : sont fabriqués par les tribus nomades de la partie occidentale de l'Iran. Ces tapis passent souvent pour être de bonne qualité par rapport à leur prix.
 
Lotto (tapis Lotto) : tapis anatoliens noués à la main datant du XVIe siècle et après. Ces tapis ont été nommés ainsi du nom de Lorenzo Lotto qui les représentait dans ses peintures. Ils font partie du groupe des tapis Usak et ils portent des motifs géométriques jaunes sur un fond rouge.
 
Luristan (tapis Luristan) : autre nom des tapis Lorestan.