RugVista
CarpetVista
CarpetVista Collectible
Tout sur les tapis

TOUT SUR LES TAPIS BOUTIQUE

mattor Svenskacarpets Englishteppiche Deutschtapis Françaisalfombras Español

tappeti Italianodywany polskitapijt nederlandscarpet japan
À PROPOS DES TAPIS
Introduction
Histoire
Styles et origines
Catégories
Fabrication
Tapis noués machine
L’achat de votre tapis
Entretien du tapis
Lexique
   - A-C
   • D-F
   • G-I
   • J-L
   • M-O
   • P-R
   • S-T
   • U-Z
Liens
CHERCHER DANS L’ENCYCLOPÉDIE

Pour l'exactitude de son contenu,
"tout sur les tapis" s'est vu décerner :

britannica_iguide_blue.gif
 

A-C | D-F | G-I | J-L | M-O | P-R | S-T | U-Z

Lexique du tapis : A-C

Abadeh (tapis Abadeh) : tapis persans noués à la main originaires de la ville d'Abadeh, située entre Ispahan et Shiraz en Iran.
 

Abrash : mot turc qui signifie « panaché, bigarré ». Se présente sous la forme d'un changement ou d'une variation de ton dans une même nuance de couleur sur le velours d'un tapis nomade d'Orient.
 
Achty ou Akhti (tapis Akhti) : autre nom donné aux tapis du Daghestan.
 
Afghan (tapis afghan) : tapis noués à la main originaire d'Afghanistan (Khal Mohammadi). Ils sont souvent réalisés par les Turkmènes, dans les parties nord et nord-est du pays. Ils ont une chaîne en laine et une trame en laine ou en coton, et la couleur dominante est le rouge. Ces tapis sont habituellement tissés avec des fils solides et ils sont décorés au motif gül à huit côtés. Les tapis afghans plus anciens sont souvent appelés tapis Ersari.
 
Afshar (tapis Afshar) : aussi appelés tapis Kerman-Afshar. Ils sont noués à la main par les semi-nomades afshar de la région de Kerman, dans le sud-est de l'Iran.
 
Agra (tapis Agra) : tapis noués à la main originaires de la ville d'Agra, en Inde. C'est là qu'ont été tissés deux des plus grands tapis du monde. L'un se trouve au château de Windsor, en Angleterre, et mesure 10,25 x 21,50 m, et l'autre se trouve dans un hôtel à Agra même et mesure 12,25 x 39 m !
 
Aiguilleté (tapis aiguilleté) : un type de tapis en feutre ressemblant à de la moquette.
 
Ak-Hissar (tapis Ak-Hissar) : tapis anatolien noués à la main aux motifs géométriques. Fabriqués au nord-est d'Izmir, en Anatolie.
 
Akhty ou Akhti (tapis Akhti) : tapis noués à la main originaires de la ville d'Akhty, dans le Nord du Caucase.
 
Akstafa (tapis Akstafa) : tapis du Caucase noués à la main. Ils sont noués serré au nœud turc et généralement de format rectangulaire.
 
Alizarine (colorant) : colorant aujourd'hui synthétique qui est parfois utilisé pour la teinture du fil des tapis.
 
Amoghli ou Emoghli : était un Iranien maître-tisserand de tapis d'Orient. Il exerçait dans la ville de Meshed entre les années 1900 et 1920. Amoghli signait souvent ses tapis, qui étaient tissés très densément avec de la laine de première classe et finement décorés. Ses tapis comportent souvent des bordures bleues de 3 à 5 cm de large tissées sur les longueurs.
 
Amritsar (tapis Amritsar) : tapis originaires d'Amritsar, dans le Penjab. Ce sont de vrais tapis d'usage courant dont la fabrication est seulement assez récente et qui sont considérés sans intérêt du point de vue de l'artisanat d'art.
 
Anatoliens (tapis anatoliens) : appellation de tapis noués main originaires de Turquie. Les tapis de Smyrne et Sparta sont des tapis anatoliens réputés.
 
Aniline (colorant d'aniline) : colorants synthétiques qui sont parfois utilisés pour la teinture du fil des tapis.
 
Arak (tapis Arak) : tapis noués à la main qui sont fabriqués dans la ville d'Arak (autrefois appelée Sultanabad) qui est située dans la province de Hamadan dans l'ouest de l'Iran. Les tapis Ferahan, Mahal, Malayer et Ziegler sont des tapis Arak. Bien que ces tapis soient fabriqués à Hamadan, ils ne font pas partie du groupe des tapis Hamadan.
 
Arbre de vie : un motif détaillé aux symboles bouddhistes et musulmans qui a également des racines dans la mythologie européenne et nordique notamment. Se rencontre souvent sur les tapis de prière. On le trouve aussi en tant que tapis, il est alors noué serré à la laine de Nouvelle-Zélande.
 

 
Ardabil (tapis d'Ardabil ou d'Ardebil) : c'est le tapis persan le plus connu au monde.
 
Ardakan (tapis Ardakan) : tapis noués main qui proviennent de la partie nord-ouest de la province de Yazd, en Iran. Ces tapis rappellent beaucoup les tapis Keshan, aussi bien en termes de motifs que de couleurs.
 
Ardalan (tapis Ardalan) : tapis de fabrication récente de la province de Hamadan, en Iran.
 
Ardebil (tapis Ardebil ou Ardabil) : tapis noués main du nord de l'Iran, à la frontière avec le Caucase et près de la mer Caspienne.
 
Armanibaff : tapis noué à la façon arménienne. Noué au nœud turc (nœud symétrique, ou ghiordès) dans des coloris relativement sombres. En ce qui concerne les motifs, ce type de tapis est composé de motifs géométriques ou Mir-Ibotha. Ils rappellent les tapis Loristan et Bakhtiar. 
 
Arméniens (tapis arméniens) : tapis noués à la main fabriqués en Arménie, par exemple les tapis Karabakh, certains tapis Kazak ainsi que les tapis Jerevan. Les anciens tapis « dragon » sont aussi des tapis arméniens, de même que le tapis de Marby et le tapis de Berlin.
 
Arraiolos (tapis Arraiolos) : tapis brodés qui sont fabriqués dans la ville portugaise d'Arraiolos, dans la région d'Alentejo. Les plus anciens datent probablement du XVIIe siècle et sont inspirés des tapis persans.
 
Asadabad (tapis Asadabad) : tapis noués main originaires de la province de Hamadan en Iran.
 
Ashkali : nom d'un motif de tapis que l'on trouve parfois sur les anciens tapis Ghashghaï, mais plus rarement sur les tapis plus récents. Ce motif est composé de deux octogones, l'un placé à l'intérieur de l'autre, celui de l'intérieur étant rempli de crochets étroitement serrés.
 

 
Asymétrique (nœud asymétrique) : autre nom du nœud persan ou nœud Senneh.
 
 
Aubusson (tapis d'Aubusson) : tapis tissés dans les villes d'Aubusson et de Felletin dans le centre de la France.
 
Authentiques (tapis authentiques) : appellation courante mais erronée donnée aux tapis d'Orient noués à la main.
 
Axminster (tapis d'Axminster) : tapis de style turc fabriqués dans la ville d'Axminster en Angleterre.
 
Azerbaïdjanais (tapis azerbaïdjanais) : tapis noués à la main qui sont fabriqués pour partie dans le sud-est du Caucase, en Azerbaïdjan, et pour partie dans la région voisine d'Iran, également appelée Azerbaïdjan (iranien). Les tapis du Caucase s'appellent Akstafa, Chila, Lenkoran, Mugan, Chirvan ou encore Talych. Les tapis iraniens se nomment Heriz, Karaje, Sarab ou Tabriz.
 
Bain (tapis de bain ou tapis de salle de bain) : un tapis destiné avant tout à la salle de bain sur lequel on pose les pieds à la sortie de la douche ou du bain. Vous pouvez tout à fait utiliser un tapis noué à la main pour cet usage, mais n'oubliez pas de le faire sécher correctement ensuite. 
 
Bahawalpur (tapis Bahawalpur) : tapis noués main originaires de la ville et de la province pakistanaises du même nom.
 
Bakshaish (tapis Bakshaish) : tapis fabriqués en Iran dans une région qui s'étend du lac d'Ourmia (ou Orumieh) jusqu'à Heriz.
 
Bakhtiar (tapis Bakhtiar) : aussi appelés tapis Baktiar, Bachtiari ou Bakthiyar. Tapis noués à la main fabriqués par les nomades bakhtiar, dans le sud-ouest de l'Iran.
 
Bakou (tapis Bakou) : tapis fabriqués dans la célèbre ville pétrolière du Caucase, Bakou, et ses environs. Le motif stylisé en forme de flamme, appelé Mir-e butha, est l'un des motifs les plus courants sur les tapis d'Orient. Sur les tapis anciens, la chaîne est en laine, la trame souvent en coton, et la densité est en général de 100 000 à 150 000 nœuds par mètre carré.
 
Balkans (tapis des Balkans) : tapis noués à la main originaires principalement de Roumanie, de Grèce, de Bulgarie et de l'ex-Yougoslavie. Les motifs sont empruntés aux tapis persans, turcs et caucasiens et ces tapis sont faits en laine de bonne qualité. Des couleurs synthétiques qui ne sont pas aussi claires et pures que sur les tapis persans, par exemple, ont été utilisées.
 
Baloutche Herat (tapis baloutches Herat, voir tapis baloutches) : tapis noués main originaires de la zone frontalière entre l'Iran et l'Afghanistan.
 
Baloutche Mashad (tapis baloutches Mashad ou Meshed) : tapis noués à la main fabriqués par les Baloutches dans le nord-est de l'Iran. Voir aussi : tapis baloutches.
 
Baloutches (tapis baloutches, aussi appelés tapis beloutches) : tapis noués à la main qui étaient fabriqués à l'origine par les nomades baloutches, dans la zone frontalière entre l'Iran et l'Afghanistan.
 
Bannu (tapis Bannu) : tapis noués à la main originaires de Bannu au Pakistan, au sud-ouest de Rawalpindi.
 
Bao-dao (tapis Bao-dao) : autre nom des tapis Baotou.
 
Baotou (tapis Baotou) : petits tapis noués main (1 mètre carré environ) fabriqués en Chine dans la ville de Baotou et ses environs. Ces tapis se distinguent avant tout par leurs motifs de paysage et de symboles avec pour couleur dominante le bleu dans diverses nuances.
 
Bashir (tapis Bashir, aussi appelés Beshir) : tapis noués à la main qui sont fabriqués par les nomades beshir autour de la localité de Bashir, au Turkménistan. Ces tapis sont entièrement fait en laine et leurs couleurs principales sont le rouge, le bleu et le beige, quoique l'on trouve aussi des insertions de jaune. Ils sont de style oriental, avec le motif « gül », mais on en trouve aussi parfois avec le motif chinois « bande de nuages ». La chaîne et la trame sont en laine, le velours est mi-long et le tapis est noué au nœud persan, certains exemplaires au nœud turc.
 
Beijing (tapis Beijing ou tapis de Pékin) : tapis noués à la main qui sont fabriqués en Chine à Pékin (Beijing) et ses environs depuis la fin du XIXe siècle. Les tapis de Pékin anciens portent souvent des motifs traditionnels en forme de dragons, de médaillons ou de symboles. Les tapis de fabrication récente ont des motifs variables et souvent un velours coupé en relief. On trouve aussi, parmi la production récente, des tapis fins qui ont été traités à la manière antique.
 
Beloutches (tapis beloutches) : autre nom des tapis baloutches.
 
Bénarès (tapis de Bénarès) : tapis indiens noués à la main originaires de la ville de Bénarès, en Inde. Ces tapis sont fabriqués dans le style oriental classique, en laine d'Inde et de Nouvelle-Zélande en s'inspirant des tapis Bidjar, Kirman et Mir.
 
Berbères (tapis berbères) : tapis rustiques à velours faits en laine de mouton non filée et non teintée. Ces tapis sont fabriqués par les Berbères, le peuple autochtone de la région, principalement au Maroc, mais aussi en Tunisie et en Algérie. Ils sont rectangulaires avec plusieurs bordures et galons, lourds, et ils sont souvent de couleur unie dans les tons beige ou marron. Ils ont parfois des insertions de motifs géométriques simples en laine teintée.
Les motifs que l'on trouve parfois sur ces tapis sont fortement stylisés et représentent des fleurs, des animaux ou des étoiles, et leurs médaillons se terminent distinctement en escalier. Ces tapis montrent une similitude frappante avec les tapis anatoliens.
 
Berdelyk : appellation perso-turque donnée à un tapis destiné à devenir une tapisserie murale. Le tapis est souvent fait en soie et son motif est en règle générale asymétrique, afin que l'on voie immédiatement dans quel sens la tapisserie doit être accrochée.
 
Bergame (tapis Bergame) : tapis noués à la main fabriqués dans la région de Bergame, une ville sur la côte ouest de la Turquie. Ils font partie des tapis nomades anatoliens et, en règle générale, sont presque carrés et entièrement faits en laine avec des fils de trame rouges qui donnent un envers rayé de rouge. Les motifs sur ces tapis sont toujours géométriques, souvent disposés autour d'un grand médaillon polygonal entouré de fleurs. Les couleurs sont des rouges/rouges-bruns dans les tons chauds, mais le bleu, le beige et le jaune se rencontrent aussi.
 
Berlin (Le tapis de Berlin) : tapis anatolien noué main du début du XVe siècle. Ce tapis, d'environ 172 x 90 cm, a été trouvé dans un bon état de conservation en 1886 dans une église italienne. Il se trouve aujourd'hui au Museum für Islamische Kunst (Musée de l'Art musulman) de Berlin. Il est fabriqué entièrement en laine et porte un motif représentant un dragon stylisé et l'oiseau Phénix.
 
Beshir (tapis Beshir) : autre nom des tapis Bashir.
 
Bhadohi (tapis Bhadohi) : tapis noués main originaires de Bhadohi en Inde, dont les origines remontent à l'époque moghole.
 
Bibibaff : nom donné aux meilleurs tapis, ceux noués le plus serré, qui sont fabriqués par les Bakhtiari, des nomades iraniens. Le nom est tiré du mot « baff » qui signifie « nœud », et de « bibi » qui est le nom donné à la femme de la tribu ou de la famille la plus soigneuse et aussi la plus habile des noueuses de tapis.
 
Bibikabad (tapis Bibikabad) : tapis noués à la main, relativement épais et solides, provenant de la province de Hamadan en Iran.
 
Bidjar (tapis Bidjar) : le nom vient de la ville de Bidjar en Iran.
 

 
Bordage : la bordure qui est cousue sur les longueurs des tapis, appelée aussi lisière.
 
À gauche : image du bordage.  
Bortchalou (tapis Bortchalou) : autre nom des tapis Burchalov. 
 
Borlou (tapis Borlou) : tapis anatoliens noués main originaires de la ville de Borlou, en Anatolie.
 
Bouclé (tapis bouclé ou tapis Brussels/de Bruxelles, dits tapis à velours bouclé) : le terme désigne des tapis tissés jacquard avec des boucles formées par une chaîne supplémentaire, appelée « chaîne poil ». Ils sont composés de plusieurs systèmes de fils, un pour chaque couleur du motif, et le tissage de base est constitué d'une chaîne de remplissage (système de chaîne additionnelle) et d'une trame, ce qui a pour conséquence que le motif n'apparaît pas sur l'envers du tapis. Lorsque les boucles sont coupées, on parle alors de tapis Wilton. 
 
Boukhara (tapis Boukhara) : fabriqués par les tribus turkmènes au Turkestan oriental, en Asie centrale. Autrefois, la ville de Boukhara était un lieu de commerce de ces tapis. De nos jours, les tapis portent le nom respectif des diverses tribus et leur appellation générique est désormais « tapis turkmènes ». Aujourd'hui, le terme « tapis Boukhara » est utilisé à la place pour les tapis qui portent un motif particulier, le motif Boukhara, qui est un dessin répétitif utilisant le motif göl.
 
Boukhara-Suzani (tapis Boukhara-Suzani) : tapis brodés originaires d'Asie centrale, en particulier de Boukhara, en Ouzbékistan. Ces tapis, qui sont faits en coton tissé à la main et brodés à la soie dans de nombreuses couleurs, ont été fabriqués principalement au XVIIIe et XIXe siècles par les femmes au sein des familles. Les tapis faisaient souvent partie de la dot des jeunes filles en compensation du prix qui était payé pour la mariée.
 
Bursa (tapis Bursa ou Brussa) : tapis généralement de petite tailles faits en soie, et tapis de prière familiaux, appelés Saff. Ces tapis sont fabriqués dans la ville de Brousse (ou Bursa), au sud de la mer de Marmara.
 
Bruxelles (tapis de Bruxelles) : autre nom des tapis bouclés.
 
Buchara (tapis Buchara) : autre nom des tapis Boukhara.
 
Bukhara (tapis Bukhara) : autre nom des tapis Boukhara.
 
Burchalov (tapis Burchalov ou Bortchalou) : tapis noués main originaires du district de Bortchalou, dans la partie est du Hamadan, dans l'ouest de l'Iran. Ces tapis, dont la chaîne et les fils de trame sont en coton, sont souvent décorés de motifs à médaillons ou à fleurs et ils sont de grande qualité.
 
Brussa (tapis Brussa) : autre nom des tapis Bursa.
 
Borujerd (tapis Borujerd ou Burujird) : tapis noués main originaires du district d'Irak-Adjemid en Iran.
 
Boteh (ou buteh) : motif répandu sur les tapis noués à la main, voir aussi Mir-e butha.
 
Cachemire (tapis Cachemire) : tapis noués main originaire de la région du Cachemire, en Inde et au Pakistan. On y fabriquait déjà des tapis à points noués au XVe siècle. Aujourd'hui, la production de tapis noués serrés avec de la laine de bonne qualité y est importante, mais ils sont malheureusement moins intéressants du point de vue artistique du fait du plagiat des motifs.
 
Caire (tapis du Caire) : tapis anciens noués main originaires du Caire, en Égypte. Ils étaient fabriqués entre le XVIe et le XVIIIe siècle, et leurs motifs, tels que palmettes, arabesques et médaillons, sont purement persans.
 
Caucasiens (tapis caucasiens) : tapis noués main originaires des régions au sud, à l'est et au nord du Caucase.
 

Chaîne : désigne les fils longitudinaux que l'on trouve sur une étoffe tissée et qui sont fixés au métier à tisser pendant la fabrication. La longueur de ces fils dépend pour partie du métier à tisser dont on dispose, et pour partie de l'état du fil. 
 
À gauche : les fils blancs qui constituent la chaîne.  
 

 
Chameau (laine de poils de chameau) : aujourd'hui, son utilisation est extrêmement rare dans la fabrication des tapis du fait de l'odeur désagréable qui s'en dégage lorsqu'il fait chaud et humide.
Chanvre (Cannabis sativa) : le chanvre est une plante qui provient à l'origine d'Asie centrale. On pense que cette plante est cultivée depuis plus de 4500 ans. Le chanvre est une plante annuelle qui est aujourd'hui cultivée essentiellement pour trois usages : ses fibres, l'huile de chanvre et comme stimulant médicinal ou narcotique. L'avantage des fibres de chanvre est qu'elles sont solides, durables et qu'elles ne craignent pas l'eau. Aujourd'hui, on utilise la fibre de chanvre, entre autres, pour les tapis, mais également pour la confection de cordes, de cordages et de filets.
 
Chasse (tapis de chasse) : un tapis noué à la main le plus souvent, où dominent les scènes de chasse comme motif (iconographie cynégétique).
 
Chasse (Le tapis de chasse ou Jaktmattan en suédois) : tapis de manufacture de cour très bien conservé datant de la seconde moitié du XVIe siècle et qui se trouve au palais royal de Stockholm, en Suède. Ce tapis est réalisé en soie avec un certain nombre de motifs en fil d'or et d'argent et on pense qu'il a été fabriqué dans la ville de Keshan, en Iran. Encadré par une large bordure principale richement décorée sur fond jaune, il est composé d'un médaillon clair placé dans un champ central rouge illustré de quantité de scènes de chasse. Il est probablement arrivé en Suède à l'occasion du mariage de Charles X Gustave avec Edwige-Éléonore de Holstein-Gottorp en 1654. Il est considéré, avec deux autres tapis de chasse similaires datant de la même époque (l'un conservé à l'Österreichisches Museum für angewandte Kunst de Vienne en Autriche et l'autre au Museo Poldi Pezzoli de Milan, en Italie) comme le chef-d'œuvre absolu de l'art du nouage des tapis d'Orient.
 
Chasse (motif de chasse) : un motif que l'on rencontre fréquemment sur les tapis persans et qui tirerait son origine, pense-t-on, des peintures chinoises et de leurs scènes de chasse. Les décors de ces tapis représentent souvent des chasseurs à cheval, des cerfs, des animaux de proie et des arbres en fleurs, le tout encadré d'une puissante bordure.
 
Chèvre (poil de chèvre, toison) : nom des poils de garde, à la fibre épaisse, de la chèvre. Sont utilisés principalement pour servir de fil de chaîne ou de trame et, dans certains cas, également pour la finition des longueurs des tapis qui sont bordées.
 
Chelsea (tapis de Chelsea) : tapis persan noué à la main datant du milieu du XVIe siècle. Il tire son nom du fait qu'il a été découvert chez un antiquaire du quartier de Chelsea, à Londres. Il se trouve désormais au Victoria and Albert Museum de Londres. Le velours de ce tapis, qui mesure 549 x 300 cm, est en laine, et sa chaîne et sa trame sont en soie. Sa densité est de 750 000 nœuds par mètre carré et il porte des motifs floraux sur un fond rouge, deux médaillons bleus et des motifs d'animaux. On pense qu'il a été fabriqué à Tabriz, en Iran.
 
Chi-chi (tapis Chi-Chi ou Chichi) : tapis noués main fabriqués par les Tchétchènes dans le nord-est du Caucase. Ces tapis sont entièrement en laine et teintés aux colorants naturels, leur couleur de fond étant souvent l'indigo. Le décor est composé d'un champ central à étoiles et petits motifs göl, entouré d'une large bordure qui porte des bâtonnets obliques caractéristiques. La taille la plus courante est le zaronim, soit 150 x 100 cm environ. Depuis 1925, la production de tapis Chi-Chi se fait à une échelle extrêmement faible.
 
Chinois (tapis chinois) : tapis noués main fabriqués en Chine.
 
Chirvan (bordure chirvan) : aussi appelée bordure kufi en raison de sa ressemblance avec le style de calligraphie arabe nommé kufi. Il s'agit d'une bordure principale courante sur les tapis Chirvan et Kuba. Elle est composée d'une double bordure de crochets qui forme des carrés.
 
Chirvan (tapis Chirvan, ou Shirvan) : tapis noués main originaires de la région de Chirvan, en Azerbaïdjan. Les tapis Chirvan anciens (antérieurs à 1925) sont entièrement fabriqués en laine, teintés aux colorants végétaux, et la laine est filée à la main. Les motifs géométriques, tels que étoiles à huit branches, croix et mir-e butha sont fréquents, de même que les animaux et les humains stylisés. La bordure chirvan est la plus courante. Sur ces tapis, le nouage est dense, tout comme le dessin. Les petits formats sont les plus fréquents, mais l'on trouve également des tailles plus grandes (jusqu'au kelley). Aujourd'hui, les tapis Chirvan anciens sont des objets de collection prisés. Les tapis de production récente sont noués sur une chaîne en coton avec un fil teinté de manière synthétique et filé à la machine. Ils font de bons et solides tapis d'usage courant, mais le plus souvent, ils sont sans intérêt du point de vue artistique.
 
Chorasan (tapis Chorasan) : autre nom des tapis Khorassan.
 
Chotan (tapis Chotan ou Khotan) : tapis noués main originaires du Turkestan oriental.
 
Choremabad (tapis Choremabad) : tapis nomades noués à la main, originaires de la province du Lorestan, en Iran.
 
Chrome (colorants au chrome) : colorants synthétiques qui sont parfois utilisés pour la teinture des fils servant à la fabrication des tapis.
 
Chuval : autre nom pour Tjuval.
 
Couronnement (Le tapis du couronnement, à Copenhague) : tapis noué main mesurant 528 x 310 cm. Fait avec un dossier en coton, un motif en soie et un fond uni en fil d'or, probablement fabriqué à Ispahan, en Iran. D'après les informations dont on dispose, il aurait été offert en 1666 à la maison royale danoise par la Compagnie hollandaise des Indes orientales. Depuis 1699, il a été utilisé sans interruption lors du couronnement de chacun des rois autocrates danois et il se trouve au château de Rosenborg, à Copenhague. Il est visible par le public durant une semaine au mois d'octobre chaque année.
 

Coton (Gossypium) : le coton est une plante qui appartient à la famille des Malvacées et que l'on rencontre dans les régions tropicales et subtropicales. C'est l'un des composants les plus importants pour la fabrication des tapis.